*** LE OFF ***


                         ** JEUDI 8 JUIN – A PARTIR DE 20h30 ***

            

TRAM DES BALKANS – KOBIZ PROJECT + DJ SET

 C’est à l’Alimentation générale, que le Festival des Cultures juives s’installe pour un concert off exceptionnel. En effet, après 15 ans d’aventures communes, les 5 musiciens-chanteurs de TRAM des Balkans ont décidé de mettre le feu ! Leur 5e opus, Kobiz Project, ouvre des horizons imaginaires où les traditions se mélangent pour ne faire qu’une, créant des ponts imaginaires dans une Europe rêvée, globale et sans frontières, de la Méditerranée à l’Asie centrale.

Le titre Kobiz fait référence à une forme de guimbarde du Kazakhstan, à la vibration envoutante, et c’est une route des épices très personnelle qui se dévoile. Toujours imprégné par la musique klezmer et les airs traditionnels d’Europe de l’est, le groupe a su s’éloigner de l’hommage fidèle pour creuser un sillon fait des influences de chaque musicien et d’une envie insatiable de découverte. Le voyage est porté par trois voix sincères, magnétiques, servies par une rythmique volcanique. Le violon et la clarinette se laissent volontiers délurer dans des envolées tantôt évidentes, tantôt improbables. Le crin crisse et dérape, déjouant les pièges d’un accordéon sauvage dans une joie communicative. Le chant guttural venu du fond des âges se mêle à la complainte nostalgique d’un harmonica du désert.  Les chants polyphoniques sont écrits dans une langue vagabonde et évocatrice, qu’elle soit inventée ou traduite vers le russe, le croate, le tchèque ou le finnois. On parle d’amour, de la nature, de cavalcades dans la toundra. Le plaisir qui guide ces cinq garçons est une évidence. Ils mettent leur formation classique au service d’une liberté musicale singulière et émouvante.

Tram des Balkans crée une musique qui rapproche les gens tant elle est joyeuse, charnelle, mystérieuse et humaine. Qu’on se le dise !

Line up :  
Vincent Westphal : clarinette, chant
Diego Meymarian : violon, mandoline, banjo, chant
Vincent Gaffet : accordéon, harmonica, chant
Sylvain Lacombe : contrebasse, basse
Roland Merlinc : batterie.

Lieu :
L’Alimentation Générale
64, rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e
8 €

RESERVEZ

 

                                       ——————————————

                                 *** DIMANCHE 18 JUIN – 20h30 ***

 

   

DANI DORCHIN – SO THE STORY GOES

Chaque année, le OFF du Festival des Cultures Juives part sur les routes pour dénicher de nouveaux talents…décalés, imaginatifs, audacieux, ils sont comme des pépites qui brillent dans le sable. Cette année, c’est Dani Dorchin que nous souhaitons vous présenter sur la scène mythique du Réservoir. Vous allez juste l’adorer. Il est beau. Une beauté insolente, un peu sauvage, qui signe sa liberté et a un talent incroyable. Il vous emporte dans sa musique sans qu’il soit possible de resister. C’est un bras de fer entre lui et vous. Il gagne à tous les coups.

Musicien multi-instrumentiste, auteur, autodidacte, Dani Dorchin est un phénomène de la scène blues / rock qui combine, avec une agilité féline, guitare, percussions de toutes sortes, harmonica, pour recréer à lui seul le pur son d’un rockband ! Si son talent lui a permis de collaborer avec de grands artistes israéliens, tel que Asaf Avidan, il s’est lancé dans des projets solo salués par les professionnels et le public.

Amateurs de bonne musique, ne manquez pas sa performance, vous allez être bluffé !

Et, à partir de 21h45, venez découvrir :

LES PIPAZ

Précurseur de la scène parisienne, le groupe Pipaz revisite depuis 17 ans un répertoire issu de la Soul et de la Funk. Composé de 12 artistes tous amoureux de l’époque Motown, les Pipaz se sont produits sur de nombreuses scènes parisiennes. Aujourd’hui ils renouvèlent leur show, une fois par mois sur la scène du Réservoir, avec des soirées mêlant le live et la danse : « Les soirées Soul Train ».

(Tarif spécifique : renseignements auprès du Réservoir : 01 43 56 39 60 ou reservoirclub.com)

Lieu :
Le Réservoir
16, rue de la Forge Royale, Paris 11e
10 €

RESERVEZ

 

                                                     ——————————————

                                    *** DIMANCHE 25 JUIN – A PARTIR DE 20h30 ***

 

1ere PARTIE // ELECTRIC DESERT 

Découverte et coup de cœur du Festival 2017, Electric Desert débarque tout droit de Tel-Aviv, la ville qui ne dort jamais, pour nous emmener dans son univers atypique et résolument créatif. Avec son rock qui groove, qui vibre, conduit avec des tonalités orientales, Electric Desert tire son inspiration de la musique gitane d’Europe de l’Est, des beats d’Afrique du Nord, des mélodies du Moyen-Orient, avec une touche de hard rock.

Bref, tout ce que vous connaissez déjà, mais resservi dans un « packaging » totalement nouveau !

Electric Desert, c’est le mélange de tout ce qui est unique en Israël : un melting-pot ethnique, une créativité foisonnante, le symbole de la scène urbaine et vivante de Tel-Aviv, métissée des battements sauvages du désert ! A découvrir d’urgence.

Nir Popliker : guitares, voix ; Udi Krauss : percussions, darbouka ; Omer Lutzky: basse

__________

2e PARTIE // AUTORYNO PLAYS JOHN ZORN

Auteur de deux albums chez Tzadik, le power trio parisien croisant jazz, rock-psyché, groove, métal et musiques yiddish, accouche de dix versions sulfureuses du « Livre des Anges » (Book Of Angels) de John Zorn. John Zorn continue ainsi son immense œuvre « Masada » et pour la deuxième série écrite en 2004, le Book of Angels, il propose 30 disques très variés dont Flauros, qu’il confie au trio parisien AutorYno. Les dix versions des Anges livrées par les 3 français mélangent de façon radicale ces mélodies, agrémentées de rock psyché, de jazz, de trash et de groove. AutorYno offre ainsi à la série un opus puissant, sauvage et exacerbé, l’un des plus jusqu’au boutistes à ce jour. AutorYno présente Flauros sur scène, où l’énergie du trio et la transe des improvisations sont toujours au rendez-vous.

Composé par John Zorn. Arrangés par David Konopnicki et AutorYno

David Konopnicki : guitar fretless ; Bertrand Delorme : basse ; Cyril Grimaud : percussions

Lieu :
Point Ephémère
200, quai de Valmy, Paris 10e
Prévente : 10 € / sur place : 13 €

RESERVEZ