15h et 17 h // LE YIDDISH EN ISRAËL, UNE VOIE TRÈS ÉTROITE


LE YIDDISH EN ISRAËL, UNE VOIE TRÈS ÉTROITE

Proposé par la Maison de la Culture Yiddish

La Maison de la Culture yiddish propose cette année, dans le cadre du Festival des Cultures Juives, une réflexion à deux voix sur la place et l’avenir du yiddish en Israël autour du thème : La littérature, figures, défis.
Le yiddish aurait pu devenir la langue officielle d’Israël. Certains, nombreux, militèrent d’ailleurs en ce sens. Mais, les « autorités sionistes » de l’époque ne l’entendaient pas ainsi. Ils voulaient écrire l’Histoire d’Israël autrement, autour d’une langue nouvelle : « l’hébreu moderne ». De fait, comme l’a souvent expliqué Yitskhok Niborski, la langue et la littérature yiddish se sont retrouvées dans un ghetto de « culture immigrée ».
Il y a aujourd’hui un regain d’intérêt pour le yiddish en Israël : des cours sont organisés et fréquentés par des jeunes, des spectacles sont également donnés qui attirent un public nombreux. Peut-on pour autant parler « d’avenir » pour cette langue ? Le dialogue entre Yitskhok Niborski, l’un des meilleurs connaisseurs au monde de la langue et de la littérature yiddish et Gilles Rozier, écrivain, traducteur et co-fondateur des éditions de l’Antilope, maison d’édition dédiée à la littérature juive, sera éclairant.

Il était par ailleurs impensable pour la Maison de la Culture Yiddish de ne pas rendre hommage à l’immense Aharon Appelfeld décédé le 4 janvier dernier à Petah Tikva en Israël. C’est Michèle Tauber, agrégée d’hébreu moderne, titulaire d’une thèse de doctorat sur les langages symboliques de la nature chez Aharon Appelfeld et auteure de l’ouvrage Aharon Appelfeld – cent ans de solitude juive, aux éditions du Bord de l’Eau, (essai sur les nouvelles de début de carrière de l’écrivain) qui nous guidera dans la découverte de la place du yiddish au cœur des écrits et de la pensée de celui qui est considéré comme l’un des plus grands écrivains israéliens du 20e siècle.

Une pause gourmande (incluse dans le tarif) , thé, café et biscuits, est prévue entre les deux rencontres.

15h : La littérature, figures, défis (7 €)
17h : Hommage à Aharon Appelfeld (7 €)

Lieu :

MAISON DE LA CULTURE YIDDISH

29, rue du Château d’Eau, Paris 10e

Réservations : 01 47 00 14 00, yiddishweb.com ou mcy@yiddishweb.com