15h et 20h30 // L’HÉBREU, LE CŒUR ET L’ÂME


L’HEBREU, LE COEUR ET L’AME

Proposé par le Cercle Bernard Lazare

Le Cercle Bernard Lazard met l’Hébreu et la réalisatrice Nurit Aviv à l’honneur lors d’une journée qui leur est entièrement consacrée avec la projection de deux films : Misafa Lesafa : d’une langue à l’autre et Langue sacrée, langue parlée.

Dans le premier, il est question de l’apprentissage de la langue. L’hébreu qui, pendant des siècles, fut une langue d’écriture et de prière, est désormais une langue du quotidien en Israël. Si cet hébreu a pu s’imposer en quelques décennies, cela n’a pas toujours été sans violence envers les langues parlées avant. A partir de leur propre histoire, neuf personnes – poètes, écrivains, chanteurs – évoquent devant la caméra de Nurit Aviv leur vécu particulier du passage d’une langue à l’autre. Le film décrit ce lien intime, souvent ambivalent et conflictuel, tissé entre l’hébreu, langue apprise et adoptée, et la langue de l’enfance, celle qui est «comme du lait maternel».

Dans le second : Langue sacrée, langue parlée, Nurit Aviv, se penche sur cette langue à la fois ancienne et moderne, sacrée et profane et donne à comprendre ce qui la rend si singulière. En effet, L’hébreu qui, pendant des siècles fut langue sacrée pour les Juifs de la diaspora, est devenue dès le début du 20e siècle, par volonté politique, une langue du quotidien. Qu’est-ce qui a été préservé, qu’est-ce qui a été oublié, ou refoulé, qu’est-ce qui demande à resurgir ? Des écrivains et artistes, nés en Israël, tentent de décrire leur relation à la dimension historique et religieuse de l’hébreu. La voix des uns résonne dans celle des autres, les paroles s’éclairent mutuellement, se contredisent parfois : aucune version ne s’impose. Le film pose une question essentielle :
toutes les langues modernes et apparemment laïques ne sont-elles pas imprégnées de siècles d’histoire religieuse dont elles portent encore les marques ?

La projection du documentaire de Nurith Aviv sera suivie d’un débat en présence de la réalisatrice et de Keren Mock-Gitaï auteure de Hébreu, du sacré au maternel (CNRS Editions, 2016).

15h : Misafa Lesafa : d’une langue à l’autre (2004, 55 min, vostf) : 7 €
20h30 : Langue sacrée, langue parlée (2008, 73 min, vostf). En présence de Nurit Aviv et de Keren Mock-Gitaï : 10 €

Lieu :

CERCLE BERNARD LAZARE

10, rue Saint Claude, Paris 3e

7 € / 10 €

RESERVEZ